BIENVENUE CHEZ BEAUTY ROSA BIEN ETRE

Nous vous souhaitons la bienvenue

dans notre institut de soin et de beauté à Montpellier privatisé.

 




GENERALITES SUR LES HUILES ESSENTIELLES

Fabrication d’une huile essentielle :

Une véritable huile essentielle est un produit naturel extrait de plantes aromatiques. L'extraction peut être faite à partir des fleurs, des feuilles, des racines ou encore des graines.

Deux procédés de fabrication sont principalement utilisés :
L'extraction à froid
Réservée aux divers citrus (orange, pamplemousse, mandarine, ...), l'expression à froid consiste à soumettre la substance végétale à une forte pression à l'aide d'une presse hydraulique.
L'entraînement à vapeur
Une source de chaleur chauffe un alambic qui contient de l'eau et les végétaux disposés sur un ou des plateaux. La chaleur entraîne la formation de vapeur qui traverse les végétaux et emporte avec elle les molécules aromatiques. Cette vapeur s'engage dans le chapiteau 'Tête de Maure' puis dans le col. La vapeur chargée de l'arôme se condense alors en traversant une cuve réfrigérante. Le liquide qui sort de cette cuve est un mélange d'eau et d'HE. Ce liquide est récupéré dans un essencier où, dans le cas général, l'huile essentielle, plus légère, se sépare de l'eau. Cette eau, appelée hydrolat ou eau florale, contient moins de 5% d'HE. Chargée d'arômes solubles et d'éléments minéraux présents dans la plante, cette eau florale est un produit cosmétique naturel remarquable et ses propriétés subtiles lui confèrent une approche douce et sécurisante de l'aromathérapie des bébés.
L'HE obtenue par distillation est une essence végétale modifiée par phénomène d'oxydation et d'hydrolyse. Une température maîtrisée et une basse pression sont essentielles pour conserver une qualité aromatique et une composition chimique les plus proches possible de l'essence végétale que l'on cherche à extraire.
L'extraction par solvant est utilisée également pour certaines HE, on obtient les concepts ou les absolus (alcool)


Mais l'huile essentielle c'est quoi ?

L'huile essentielle (HE) est la sécrétion naturelle de la plante. Elle est élaborée par ses organes sécréteurs qui sont localisés dans les différentes parties des plantes et des arbres aromatiques: semence, racine, bois, feuille, fruit et fleur.
Lorsque vous pressez une écorce d'orange au-dessus d'une bougie, des centaines de petites étoiles s'allument sur la flamme. C’est de l'essence d'orange. C'est ce produit précieux qui parfume toute l'orange.


Comment l'huile essentielle agit elle ?

Quelque soit la façon de l'utiliser, l'huile essentielle sera transporté par le système sanguin, la finesse des molécules lui permettra aussi bien de traverser l'épiderme que les alvéoles pulmonaires.
Contrairement aux médicaments l'HE ne reste pas dans l'organisme, elle sera expulsée par l'urine, les selles, la sueur et l'expiration.


Ne pas confondre huile essentielle et essence

L'essence est une substance aromatique naturelle secrétée par la plante. Pour les agrumes, on extrait principalement l'essence par expression du zeste. On devrait dire essence de citron et non HE de citron.
Lors de sa transformation par distillation l'essence subit une modification biochimique et devient HE.
L'huile essentielle est donc l'essence de la plante distillée.
Etant constitué de molécules volatiles, une HE pure et naturelle ne contient aucun corps gras.


Huile essentielle "pure et naturelle"?

L'appellation "pure et naturelle" garantit que l'huile essentielle provient uniquement de la plante indiquée sur l'étiquette, elle n'est ni mélangée, ni coupée avec des molécules d'autres HEs ou des molécules de synthèse parce que l'HE est chère les falsifications sont en effet nombreuses. Certaines pratiques de production ont en effet recours à des additifs pour améliorer le rendement, ce qui altère considérablement la qualité de l'HE ainsi obtenue. Mais les huiles disponibles sont de qualité inégale et certains fabricants observent des critères plus stricts que d'autres. De nombreux paramètres peuvent modifier la qualité d'une HE: les conditions et le lieu de récolte, les engrais et pesticides employés. De préférence, exiger une HE biologique, garantie de qualité.
Pourquoi est-elle si chère ?
Le prix élevé des huiles essentielles est lié à la quantité de plantes nécessaire à sa réalisation.
Ainsi, pour obtenir 1 kg d'HE de mélisse, il faut entre 4 et 12 tonnes de mélisse selon le procédé choisi. Attention des gens sans scrupules peuvent vous vendre de la citronnelle pour de la mélisse si l'odeur est proche leurs propriétés sont totalement différentes.


Utilisation des huiles essentielles

Depuis plusieurs années les huiles essentielles ont envahit de nombreux produits de la vie courante. I y a bien sûr les parfums mais elles sont de plus en plus remplacées par des produits de synthèse beaucoup moins chers.
Par contre on les retrouve de plus en plus en tant qu'arômes alimentaires comme exhausteur de goûts (cafés, thés, tabacs, vins, yaourts, plats cuisinés,..)
La cosmétique et principalement la cosmétique bio est également un secteur qui utilise de plus en plus d'huiles essentielles on les retouve dans de nombreux produits comme : savons, shampoings, gel-douches, crèmes,
Dans une époque ou tout doit être beau et sentir bon, les huiles essentielles on largement envahit, en tant que parfum, le secteur des produits ménagers, cela permettant de masquer les odeurs des produits purs souvent désagréables!
Il y a bien sûr un autre domaine ou les huiles essentielles sont l'utilisés c'est le domaine de l'aromathérapie.
Si la définition de l'aromathérapie est le thérapie par les aromes elle comprend 3 grandes familles d'utilisation


I. HUILE ESSENTIELLE DE AJOWAN

Huiles essentielles - Tableau et guide pratique
Attention ceci est une information sur les applications traditionnelles des huiles essentielles.
En cas de problèmes toujours consulter son médecin et se renseigner auprès d'aromathérapeutes confirmés.
Aucune utilisation pendant la grossesse et chez l'enfant de moins de 12 ans sans avis médical
Commander une huile essentielle - Diffuseur huile essentielles - Centres Antipoison


Procédé d’obtention : Distillation par entraînement à la vapeur d’eau
Organe distillé : graines
Nom botanique : Trachyspermum ammi
Pays d'origine : Inde
Culture : écologique
Qualité : 100% pure et naturelle
Distillation : septembre 2009 (lot LE051)
A utiliser de préférence avant fin : septembre 2013 (lot LE051)
Présentation : 10 et 30 ml
Remarque : sur l'étiquette, le numéro de lot est suivi d'une lettre indiquant la série de conditionnement
Propriétés Organoleptiques :
Aspect : liquide mobile, limpide
Couleur : transparent à brun
Odeur : caractéristique du thym

Conditions de conservation : au sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière

Principaux constituants biochimiques
- Chromatographie phase gaz du lot LE051 :
Monoterpènes : para-cymène (25.02%), gamma-terpinène (22.45%), béta-pinène (1.85%), alpha-pinène (1.64%), limonène (0.69%), myrcène (0.53%), alpha-terpinène (0.19%), camphène (0.14%)
Phénols : thymol (45.84%), carvacrol (0.26%)
Oxydes : 1,8-cinéole (0.14%)
Densité : 0.938 (lot LE051)
Point éclair (température à laquelle le produit devient inflammable) : 61°C
Composé naturel contenu dans cette huile essentielle et pouvant présenter un risque d’allergie (selon le 7ème Amendement de la Directive Cosmétiques (2003/15/CE)), chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique : limonène.
En règle générale, faites toujours un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 24h avant de l’utiliser.


Utilisations (selon la bibliographie décrite ci-dessous) :
Propriétés :
- antifongique et antiparasitaire
- anti-virale et stimulante immunitaire
- anti-bactérienne à très large spectre et à action puissante
- tonique et aphrodisiaque
- antalgique percutanée (atténue la sensation de douleur)
- carminative, anti-nauséeuse, facilite l'élimination des gaz


Indications :
Toutes les infections parasitaires, virales et microbiennes, même sévères :
- infections parasitaires intestinales (amibiases, ascaris, tænia,...), infection virales et bactériennes digestives : colite infectieuse, diarrhées
- infections parasitaires cutanées (gale, teigne,...), mycoses cutanées, unguéales et gynécologiques
- infections ORL : rhinites, bronchites
- rhumatismes articulaires et musculaires

Usage externe :
- en friction, toujours diluée à 20 % dans de l’huile végétale. 7 à 8 gouttes du mélange par jour en regard de l’organe concerné
- en application locale, diluée, pour les infections cutanées

Précautions d'utilisation :
DERMOCAUSTIQUE (irritant cutané) : pas de bain ou d’application pure sur la peau.
Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 6 ans et chez les femmes enceintes.
A utiliser en faibles doses et de manière limitée dans le temps.

Formules tirées d'ouvrages de référence en aromathérapie :
HE= Huile essentielle
HV= Huile végétale
HY= Hydrolat

1. Abcès (Dr Zhiri) :
HE Ajowan : 2 gouttes
HE Laurier Noble : 2 gouttes
HE Lavande aspic : 2 gouttes
localement 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours

2. Abcès dentaire (Dr Zhiri) :
HE Ajowan : 1 goutte
HV Calendula : 3 gouttes
localement 5 fois par jour jusqu'à amélioration

3. Panaris (D. Baudoux) :
HE Ajowan : 2 gouttes
HE Palmarosa : 2 gouttes
HE Lavande vraie : 2 gouttes
localement au besoin

4. Parasitose cutanée (D. Baudoux) :
HE Ajowan 3 ml
HE Girofle clous 1 ml
HE Tea tree 2 ml
HE Thym à thymol 2 ml
3 gouttes du mélange en application locale sur l'affection cutanée 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 semaines

5. Scabiose ou gale (Baudoux) :
Forme solide (crème)
HE Tanaisie annuelle : 1 ml
HE Clou de Girofle : 1 ml
HE Ylang Ylang complet : 2 ml
HE Ajowan : 5 ml
HE Litsea cubeba : 5 ml
HE Chenopode : 2 ml
HE Menthe poivrée : 3 ml
HE Camomille romaine : 2 ml
Eucérine pH5 : complément à 300 g
1 application sur toute la surface corporelle, bander et laisser en contact 12 heures.

6. Parasitose intestinale (D. Baudoux) :
HE Ajowan 1 ml
HE Cannelle 1 ml
HE Eucalyptus à cryptone 2 ml
HE Camomille noble 2 ml
HE Verveine citronnée 1 ml
2 gouttes du mélange dans une cuillère à café d'huile d'olive ou dans un peu de mie de pain 3 fois par jour pendant 15 jours.

7. Fièvre tropicale (paludisme, typhus) chez l'adulte (Baudoux) :
HE Ajowan 3 ml
HE Bois de rose 1 ml
HE Eucalyptus à cryptone 2 ml
HE Eucalyptus citronné 2 ml
4 gouttes du mélange sur chaque membre exposé 6 fois par jour pendant toute la durée du voyage, et 2 gouttes du mélange 3 fois par jour sur 1/4 de sucre à sucer

8. Mal de gorge (Dr Zhiri) :
HE Ajowan : 1 goutte
HE Citron : 1 goutte
HE Tea tree : 1 goutte
dans une cuillère à café de miel, huile d'olive ou sur un morceau de sucre de canne à sucer, 4 fois par jour pendant 5 jours

9. Pneumonie (D. Baudoux) :
HE Ajowan : 2 ml
HE Cannelle de Chine : 1 ml
HE Ravintsare : 3 ml
HE Inule odorante 1 ml
6 à 8 gouttes du mélange 4 à 6 fois par jour sur le thorax et le haut du dos pendant 15 jours et 2 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive 4 fois par jour pendant 10 jours.

10. Vulvite (D. Baudoux) :
HE Lavande Vraie : 1 ml
HE Laurier noble : 1 ml
HE Ajowan : 1 ml
HE Thym CT thujanol : 1 ml
HV Calophylle inophylle : 20 ml
4 gouttes du mélange en application locale 2 fois par jour jusqu'à amélioration.

11. Rhumatismes / arthrose (Baudoux) :
HE Gaulthérie couchée 1 ml
HE Ajowan 1 ml
HE Eucalyptus citronné 2 ml
HE Lavandin 2 ml
HE Sapin baumier 1 ml
4 à 6 gouttes du mélange en application locale cutanée 3 fois par jour jusqu'à amélioration sensible

pour nos huiles essentielles : 1 ml = 35 gouttes environ (avec nos codigouttes)


Propriétés de l'huile essentielle de Anis étoilé / Badiane:

- Antispasmodique
- Oestrogénique
- Apéritif
- Stomachique / Digestif
- Anti-inflammatoire
- Stimulant
- Tonique
- Antiseptique / Antiputride
- Expectorant


Indications thérapeutiques de l'huile essentielle:

- Digestion: aérophagie / ballonnement,colique, dyspepsie / digestion difficile, diarrhée, inappétence, entérocolite, entérocolite spasmodique, aérocolie
- Pneumologie: asthme, toux, toux spasmodique, bronchite
- Menstruation: ménopause, aménorrhée / Menstruations peu abondantes, dysménorrhée / problèmes menstruels
- Médecine générale: hoquet
- Maternité: insuffisance de secrétion lactée


II. HUILE ESSENTIELLE IMMORTELLE OU HELICRISE

Utilisations (selon les références bibliographiques décrites ci-dessous) :
Propriétés :
Anti-hématome très puissante
Anti-coagulante, anti-phlébitique (tonifiant de la circulation sanguine)
Anticatarrhale, mucolityque (dégage les bronches)
Régule le taux de cholestérol (régularise les Apo A et Apo B)
Cicatrisante et astringente cutanée, desclérosante
Antispasmodique et anti-inflammatoire
Stimule la régénération des cellules du foie
Indications :
Hématomes (bleus) externes et internes, même anciens, traumatismes, coups
Phlébite, oedème, problème de circulation sanguine, maladie de Raynaud
Varicosités, couperose, érythrose, cyanose
Rhinite, bronchite, encombrement bronchique
Maladie de Dupuytrens, canal carpien
Arthrite, polyarthrite, rhumatismes
Déficience hépatocytaire, hépatite, cyrrhose, hypercholestérolémie
Plaies, cicatrices, vergetures, eczéma, psoriasis, acné, acné rosacée, vieillissement cutané, dermatoses
Usage externe :
En frictions, en regard de l'organe concerné, diluée dans une huile végétale
Synergies :
Circulation sanguine : HE Lentisque pistachier, HV Calophylle Inophyle
Anti-inflammatoire : HE Eucalyptus citronné, HE Gaulthérie couchée
Soins de la peau : HE Lavande vraie, HE Tanaisie annuelle
Précautions d'utilisation :

L'huile essentielle d'immortelle contient des cétones, molécules généralement neurotoxiques et abortives. Cependant, la sorte de molécule cétonique (assez peu toxique), la fréquence d'application (faible) ainsi que le nombre de gouttes à utiliser (faible) réduisent très fortement les risques de toxicité. (Source : NARD)

Cependant les précautions suivantes doivent être respectées :
Déconseillée aux jeunes enfants (sauf emploi localisé et momentané, et ne dépassant pas 3 à 4 gouttes 3 fois par jour), et pendant la grossesse (sauf emploi localisé et momentané)
Interdite par voie orale chez les enfants et la femme enceinte. Interdite par voie cutanée sur la ceinture abdominale chez la femme enceinte.
Par voie orale : voie interne réservée au thérapeute, utiliser uniquement en cure sur une période courte.
A éviter chez les patients traités par des médications anticoagulantes.


III. HUILE ESSENTIELLE DE GAULTHERIE COUCHEE OU WINTERGREEN

Procédé d’obtention : Distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau
Organe distillé : feuilles
Nom botanique : Gaultheria procumbens
Pays d'origine : Chine
Culture : sauvage
Autres dénominations : wintergreen, gaulthérie procumbens, palommier
Qualité : 100% pure et naturelle
Distillation : février 2010 (lot LE153) et septembre (lot ME078)
A utiliser de préférence avant fin : février 2014 (lot LE153) et septembre 2014 (lot ME078)
Remarque : sur l'étiquette, le numéro de lot est suivi d'une lettre indiquant la série de conditionnement

Propriétés Organoleptiques :
Aspect : liquide très fluide
Couleur: jaune pâle à rosâtre
Odeur : chaude, camphrée, légèrement caramélée, aux notes de cuir
Conditions de conservation : au sec, à l'abri de la chaleur et de la lumière
Principaux constituants biochimiques :
- Chromatographie phase gaz du lot LE153 :
Ester aromatique : salicylate de méthyle (99.45%)
- Chromatographie phase gaz du lot ME078 :
Ester aromatique : salicylate de méthyle (99.34%)
Densité : 1.18 (lots LE153 et ME078)
Point éclair (température à laquelle le produit devient inflammable) : 94°
Utilisations (selon la bibliographie décrite ci-dessous) :
Propriétés :
Antidouleur
Anti-inflammatoire
Antirhumatismal
Antispasmodique
Régénérant du foie
Vasodilatateur, hypotenseur
Diurétique
Stimulant puissant du système sympathique
Indications :
rhumatismes musculaires, goutte, arthrite inflammatoire, polyarthrite, arthrose vertébrale, épicondylites
inflammations douloureuses : tendinites, muscles fatigués et douloureux, crampes
petites insuffisances hépatiques, séquelles d'hépatite
céphalées (d'origine hépato-circulatoire), hypertension artérielle et coronarites
eczéma inflammatoire

Usage externe :
En onctions locales

Synergies :
Anti-inflammatoire : Eucalyptus citronné
Antispasmodique et antalgique : Ylang-Ylang
Hépatique : Romarin à verbénone
Décontracturante : Romarin à camphre


Précautions :
Irritante à l'état pure : diluer à 20 % dans une huile végétale
Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse et chez les enfants de moins de 6 ans.


Formules tirées d'ouvrages de référence en aromathérapie :
HE= Huile essentielle
HV= Huile végétale
HY= Hydrolat

1. Crampes musculaires chez l'adulte (NARD):
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 3 ml
HE Lavandula burnatii super (Lavandin super) : 2 ml
HE Rosmarinus officinalis camphora (Romarin à camphre) : 2 ml
HE Cananga odorata (Ylang-Ylang) : 2 ml
HE Artemisia dracunculus (Estragon) : 1 ml
HV Noisette : complément à 30 ml
5 à 6 gouttes localement 3 à4 fois par jour selon les besoins

2. Tennis-elbow, tendinite chez l'adulte (Franchomme) :
HE Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) : 9 ml
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie) : 1 ml
Appliquez sur la zone douloureuse plusieurs fois par jour

3. Arthrite / sciatique chez l'adulte (Baudoux) :
HE Immortelle 2 gouttes
HE Gaulthérie couchée 1 goutte
HE Menthe poivrée 1 goutte
HE Eucalyptus citronné 3 gouttes
HE Vétiver 1 goutte
3 à 4 gouttes du mélange en application locale sur le plexus solaire 3 à 4 fois par jour pendant 10 jours

4. Rhumatismes / arthrose (Baudoux) :
HE Gaulthérie couchée 1 ml
HE Ajowan 1 ml
HE Eucalyptus citronné 2 ml
HE Lavandin 2 ml
HE Sapin baumier 1 ml
4 à 6 gouttes du mélange en application locale cutanée 3 fois par jour jusqu'à amélioration sensible

5. Petites insuffisances hépatiques (NARD) :
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 3 ml
HE Thymus vulgaris thujanol (Thym à thujanol) : 2 ml
HE Daucus carota (Carotte) : 1 ml
HE Mentha piperita (Menthe poivrée) : 2 ml
HE Rosmarinus officinalis verbénone (Romarin à verbénone) : 2 ml
2 gouttes sur 1/2 sucre tous les matins pendant 3 semaines, arrêt 1 semaine puis renouveler le traitement, pendant 3 mois

6. Elongation musculaire chez l'adulte (Baudoux) :
HE Eucalyptus citronné 3 ml
HE Thym saturéoïdes 2 ml
HE Immortelle 3 ml
HE Gaulthérie couchée 2 ml
4 gouttes du mélange en application locale 5 à 6 fois par jour pendant 10 à 15 jours

7. Fracture osseuse (Baudoux) :
HE Lentisque pistachier 2 ml
HE Immortelle 3 ml
HE Gaulthérie couchée 1 ml
3 gouttes du mélange en application locale la plus proche possible de la fracture 2 à 3 fois par jour pendant 10 jours

8. Néphrite (Baudoux) :
HE Gaulthérie couchée 2 ml
HE Khella 2 ml
HE Lavande vraie 2 ml
HE Laurier noble 1 ml
6 gouttes du mélange en application locale au niveau du rein enflammé et 3 gouttes sur 1/4 de sucre à sucer ou dans un cuillère à café d'huile d'olive 3 fois par jour avant les repas, pendant 15 jours.

9. Traumatisme (Baudoux) :
HE Gaulthérie couchée 1 ml
HE Immortelle 3 ml
HE Géranium rosat Egypte 1 ml
HE Menthe poivrée 1 ml
4 à 6 gouttes du mélange en application locale sur la zone douloureuse 4 fois par jour pendant 3 jours

10. Hypertension artérielle (NARD) :
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 2 ml
HE Origanum majorana (Marjolaine des jardins) : 1 ml
HE Lavandula angustifolia (Lavande vraie) : 2 ml
HE Lippia citriodora (Verveine odorante) : 0,5 ml
HV Noisette : complément à 20 ml
4 gouttes 3 fois par jour sur le plexus solaire

11. Céphalées circulatoires et hépatiques (NARD) :
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 1 ml
HE Mentha piperita (Menthe poivrée ) : 2 ml
HE Laurus nobilis (Laurier noble) : 0,5 ml
HE Lavandula angustifolia (Lavande vraie) : 1 ml
HV Noisette : complément à 10 ml
2 gouttes localement à répéter selon les besoins

12. Névralgies (douleurs) (Baudoux) :
HE Gaulthérie : 1 goutte
HE Eucalyptus citronné : 2 gouttes
HE Genévrier commun : 1 goutte
4 à 6 fois par jour localement

13. Entorse (J.P. Willem) :
HE Gaulthérie couchée : 10 gouttes
HE Romarin officinal à cinéol :10 gouttes
HE Laurier noble : 5 gouttes
HV Macadamia : 15 ml
Quelques gouttes en massage doux des parties douloureuses. A répéter au besoin.

14. Arthrose (D. Baudoux) :
HE Satureia montana (Sarriette des montagnes): 1 ml
HE Thymus satureoides (Thym à satureoides) : 2 ml
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 2 ml
HE Thymus vulgaris CT thujanol (Thym vulgaire à thujanol) : 0.5 ml
HE Lavandula x burnatii CT Super (Lavandin Super) : 4 ml
HE Eucalyptus polybractea CT Cryptone (Eucalyptus à cryptone) : 0.5 ml
Gel neutre ou huile végétale : complément à 100 ml
3 à 4 applications locales par jour pendant 15 jours (continuer si nécessaire)
ET
HE Picea mariana (Epinette Noire) : 3 ml
HE Pinus sylvestris ( Pin sylvestre) : 7 ml
Transcutol : complément à 30 ml
8 gouttes en onctions surrénaliennes (au niveau des reins) 2 fois par jourRemarque : le transcutol est une préparation pharmaceutique peu répandue qui permet de faire pénétrer facilement les corps gras comme les huiles essentielles au niveau de la peau. Il peut être facilement remplacé par une huile végétale sèche comme l'huile végétale de Noisette, de Kukui, ou de Macadamia.

15. Goutte (D.Baudoux) :
HE Juniperus communis ssp montana (Genevrier) : 2 ml
HE Gaultheria procumbens (Gaultherie) : 1 ml
HE Citrus limonum (Citron) : 2 ml
Voie orale : 2 gouttes 3 fois par jour sur un sucre, dans une cuillère à café d'huile d'olive, de miel ou de sirop d'érable
ET
HE Rosmarinus officinalis (Romarin): 2 ml
HE Ocimum basilicum (Basilic tropical): 5 ml
HE Juniperus communis (Genevrier): 3 ml
HE Helichrysum italicum (Helichryse italienne): 2 ml
HE Gaultheria procumbens (Gaultherie): 3 ml
HV Corylus avellana (Noisette): complément à 20 ml
Voie cutanée : 4 gouttes du mélange en massage léger sur les articulations douloureuses, à répéter selon les besoins

 

Le bien etre avant tout la devise de Rosa

Proche de la gare (parking du polygone compris dans le forfait)

 

De manière à vous être agréable ce lieu est essentiellement réservé aux femmes et couples les prises de rendez-vous sont impératives afin de préserver votre espace détente.